Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Diaspora et Problématique de la Santé au Burundi : des chiffres qui font peur (...)
Publié : 30 août 2008

Diaspora et Problématique de la Santé au Burundi : des chiffres qui font peur et qui interpellent

Par Emmanuel Bamenyekanye, Coordination Santé dans le Groupe des Experts de la Diaspora Burundaise du Benelux, Pharmacien.

La santé est un état précaire qui ne laisse présager rien de bon (Jules Romains dans Knock)

JOURNEE DU 13 SEPTEMBRE 2008 A CHARLEROI, BELGIQUE.

1.Contexte :

Fin des années 80, le Burundi a formé difficilement plus de 50 pharmaciens dont plus de la moitié à terminé sa course en Belgique après avoir fréquenté respectivement les Universités du Burundi, de Kinshasa et de Butare. La moitié d’entre eux prestent actuellement en Belgique dans différents secteurs de la santé. Pendant la même période, notre pays a envoyé plus de 100 médecins parfaire leur formation dans différentes spécialités en France. La plupart d’entre eux pour des raisons diverses ont opté d’offrir leur service à la France. Un nombre indéterminé de nos compatriotes résidant tant en Belgique qu’en France s’est converti les uns par vocation d’autres dans un instinct de survie dans les sciences infirmières pour gagner leur vie. Tout ce monde aimerait donner sa contribution d’une manière ou d’une autre à un parenté, une connaissance, au pays. Ce même sentiment s’est dégagé aussi dans l’atelier « Santé » au cours du Séminaire que le Ministère des Affaires Etrangères Belges en collaboration avec le Gouvernement du Burundi avaient parrainé au mois de Mai à Bruxelles à l’attention de la diaspora Burundaise de Belgique.

2. Invitation.

C’est dans le cadre du suivi de ce Séminaire organisé à Bruxelles du 23 au 25 Mai 2008 à l’attention de la diaspora burundaise de l’Europe que la Commssion Santé du Groupe des Experts du Benelux en collaboration avec MIDA, les Pharmaciens belges d’origine Burundaise, les ASBL SEMITI, Communauté Burundaise de Belgique ( CBB ), et l’Association pour la Reconstruction et le Développement des de la région des Grands Lacs (ASRD ) organisent à Charleroi un après-midi de réflexion sur la Problématique Santé au Burundi et la contribution des différents prestataires de soin d’origine burundaise résidant en Europe.

Au cours de cette demi-journée, la parole sera donnée dans un premier temps aux professionnels de la Santé d’origine burundaise ayant des compétences avérées dans differents domaines de la Médecine pour faire le point sur la situation qui prévaut au Burundi et proposer des pistes d’intervention aux membres de la diaspora qui sont intéressés à donner un peu de leur acquis à leurs compatriotes restés au pays.

Dans un deuxième temps, les interventions se focaliseront sur les apports des partenaires du Burundi pour confirmer l’efficacité des pistes proposées par les premiers intervenants.

Cette partie sera suivie par les témoignages des membres de la diaspora qui mènent des projets dans le domaine de la santé au Burundi.

La dernière partie et la plus importante sera consacrée au débat proprement dit constitué par des questions réponses et la contribution de l’assistance.

3. Programme

14 h- 14h30 : Accueil

14h30-14h50 : Mot de bienvenu et Présentation de SEMTI. La place du Pharmacien dans les systèmes de soins. Cas oublié du Burundi par Mr Ntimpirantije Abel, Phamacien (Multipharma-Belgqiue- Coordinateur Semiti-PBBasbl).

Abel Ntimpirantije est Pharmacien depuis 1993, titulaire d’un diplôme complémentaire en Pharmacie Hospitalière depuis 1996. Il travaille depuis plus de 10 ans chez MultiPharma etCoordinateur de l’asbl Semiti-Pbbasbl.

Modératrice : Mme Sebwanza Eugénie, Pharmacien V-Pharma à Verviers (Liége).

 
14h50-15h05 : « Relecture critique et comparée du Plan National de Développement sanitaire au Burundi 2005-2010 et son (in)adéquation avec les Objectifs du Millénaire pour le Développement et le NEPAD » : M.Bamenyekanye Emmanuel, Pharmacien, Coordinateur de la Commission Santé dans le Groupe des Experts.

15h05-15h20 : « La problématique du SIDA au Burundi : les ecueils et réussite des méthodes de prévention de la transmission du SIDA. Quelles pistes peut-on envisager pour les rendre plus effectives : cas de transmission mére-enfant » : Dr Mélanie Ntahorutaba-Bindariye (Luxembourg), Pédiatre.

Dr Mélanie Ntahorutaba-Bindariye travaille au Luxembourg et s’occupe des maladies des petits bouts depuis bientôt 20 ans. Elle a participé à plusieurs colloques internationaux à Paris, Bruxelles, Montréal, Toronto, Memphis (USA), Sénégal, Alexandrie (Egypte), Rwanda, Côte d’Ivoire avec plusieurs publications dans des revues scientifiques de renommée mondiale.

15h20-15h35 : La Santé mentale au Burundi après plus de 10 ans de guerre. Y’a-t-il encore un burundais "normal" après autant de traumatisme tant physique que psychique ? Dr Alexandre Nterere, Psychiatre et Expert Mida (Saint Brieuc, France).

Dr Alexandre Nterere est médecin de la Faculté de Médecine à Bujumbura depuis 1994. Il a fait sa spécialisation en Maladies Mentales depuis 2003 en France et nous fera le diagnostic
des séquelles psychiques laissées par plusieurs années de guerre au Burundi.

15h35-15h50 : Communication de Mr Olivier CHASTEL, Secrétaire d’Etat aux Affaires Etrangères sur les apports de la Belgique au Burundi dans le domaine de la Santé.

15h50-16h05 : MIDA : Ses réalisations et attentes vis-à-vis de la diaspora burundaise, par Mme Geraldine ANSART.

16h05 – 16h30 : Pause-café

16h30-16h50 : Témoignages de membres de la diaspora ayant une expérience dans le domaine de la santé au Burundi :

-  M. Rukindikiza Gratien ( Paris, France ) : parrainage d’un centre de santé avec le soutien d’une firme Pharmaceutique ;

- MM.Immaculée Nahimana Présidente de l’Association Soignant du Monde nous parlera de son projet de l’Ecole de Vulgarisateurs de Santé au Burundi

- M. Ernest Nintunze, Infirmier à l’Hôpital Edith Cavel à Bruxelles

16h50-18h00 : Questions – réponses + débats.

18h00-18h30h : Synthèse et recommandations suivi par un coktail dinatoire.

Adresse de la rencontre :

Charleroi Airport Hôtel Restaurant

105, Chaussée de Courcelles

6041 Gosselies

Belgium

Les places étant limitées et pour nous permettre de vous accueillir dans de meilleures conditions aux pays Noirs de Charleroi, veuillez confirmer votre participation avant le 6 septembre 2008.

Contact : Emmanuel Bamenyekanye

bamenyekanye@hotmail.com

Gsm : +32 476576876

Tél /Fax : +32 71 36 3152

Participation aux frais de restauration est de 10 € à verser sur le compte 000-325 6813-38 avec mention (journée santé-Charleroi).